Industrie 4.0 des postes de travail connectés

Des postes de travail connectés pouvant aller progressivement, suivant les souhaits de l’utilisateur, vers une automatisation de plus en plus avancée afin de le soulager de tous les travaux répétitifs et de lui permettre aussi, par exemple, de pouvoir reproduire des phénomènes et de documenter efficacement son travail.

Il est ainsi possible, par exemple:

  • d’autoriser l’usage du poste de travail ou de certaines fonctionnalités avec un badge dédié
  • de configurer le poste de travail automatiquement et rapidement (hauteur, éclairage, réglage des instruments etc.) en fonction de l’utilisateur
  • de prévoir des successions de mesures en fonction d’une situation (type de manipulation, type d’appareil à tester, numéro de série etc.). La commande pouvant se faire par tout moyen utile (clavier, code barres etc.)
  • d’enregistrer automatiquement les mesures
  • de comparer automatiquement de manière graphique ou chiffrée les valeurs mesurées aux valeurs de consigne ou à des seuils limites autorisés
  • de générer automatiquement un rapport
  • d’intégrer des instruction de test, des images digitales ou pour n‘effectuer certaines étapes que lors de la prochaine
    séquence si besoin
  • de laisser des informations utiles en cas où le travail doit être repris par un autre intervenant
  • de transférer les données vers une autre plateforme
  • de prévoir déjà au moment de la conception du produit, des consignes pour la fabrication et la maintenance ultérieure.
  • de suivre automatiquement (pour le service après vente) les paramètres du produit tout au long de son cycle de vie
  • de faciliter le diagnostic des défaillances grâce aux tests de séquences prédéfinis
  • de gagner un temps énorme grâce à la configuration automatique du poste de travail et des tâches à accomplir avec guidage par écran (particulièrement en production de petites séries, contrôle qualité ou en maintenance).
  • etc. etc.

 

 

20180718_110356[1]